facs

Patrimoine ferroviaire

Le Caire : Projet de monorail

Au cours de la fin de semaine, le ministre égyptien de l'Habitation a indiqué que c'est Bombardier et Orascom qui seraient en charge de ce projet de 52 kilomètres qui doit être livré en 2018.

Un porte-parole de l'entreprise québécoise, Marc Laforge, a indiqué lundi que les discussions se poursuivaient mais que le contrat n'avait toujours pas été officiellement octroyé. Ce train aérien devrait relier Le Caire à des quartiers périphériques, dont Gizeh ainsi que la Ville du 6 octobre. Au cours d'un entretien téléphonique, M. Laforge n'a pas voulu préciser la part du contrat que pourrait obtenir Bombardier. La vitesse du monorail est estimée à 80 km/h. Il pourrait transporter jusqu'à 48 000 passagers par heure.

Bombardier pilote des projets similaires dans le district financier du roi Abdullah, à Riyad, en Arabie saoudite, ainsi qu'à Sao Paulo, au Brésil.

[Fin de l'article]

Pour consulter ce contenu en entier :

Identifiez-vous

J'ai oublié mon mot de passe

OU

Créez un compte

Créer un compte