facs

Patrimoine ferroviaire

CFRT-374 - CF de la Baie de Somme - Orbe-Chavornay - Vienne

2016/2 Mars 2016

Pour commander ce numéro en version papier : utilisez ce bon de commande

Editorial

Par le Conseil d'administration

Dans notre éditorial du numéro 373 nous écrivions :

« Nous aurions aimé vous annoncer que nous avons accru notre parc de matériel sauvegardé, mais ce sera pour un peu plus tard, les contraintes administratives ne nous simplifient pas la tâche. »

Cette phrase un peu sibylline vous a peut-être laissé sur votre faim et vos interrogations, mais nous préférions être prudents et ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. C’est maintenant sûr et nous pouvons l’annoncer :

Par lettre en date du 14 décembre 2015, la Collectivité Territoriale Corse a vendu à la FACS l’autorail Renault ABH-8 n° 201

C’est la première acquisition que la FACS réalise depuis de nombreuses années et nous sommes fiers d’avoir pu mener à bien ce projet qui nous tenait à cœur depuis si longtemps. Trois autorails Renault ABH subsistaient en Corse. Deux – les 204 et 206 – resteront sur l’île, confiés aux bons soins du Cercle Ferroviaire Corse. Le 201 n’avait aucun avenir sur l’île et son destin paraissait le conduire tout droit chez le ferrailleur. La FACS était donc tout à fait dans son rôle de préservation du patrimoine en se portant acquéreur de ce matériel.

Livré en 1949, il a fait partie de la série d’autorails qui ont symbolisé en Corse le renouveau du rail après les destructions de la guerre, et la FACS ne possédait pas, dans sa collection de matériels préservés, d’engin représentatif de cette période.

Préserver un engin c’est bien, mais encore faut-il lui trouver un lieu de garage et une utilisation future. Le M.T.V.S., avec son projet d’exploitation de Crèvecœur-le-Grand, offre toutes les garanties possibles pour accueillir cet engin de grande longueur (longueur de caisse : 20,090 m, un record sur les voies métriques métropolitaines et une masse en charge de 34 tonnes). C’est donc au M.T.V.S. que, sur leur demande, la F.A.C.S. l’a attribué.

Ces caractéristiques, et l’emplacement de son stationnement à Bastia font que son transfert est assez compliqué et n’a pu être encore effectué à la date où nous rédigeons cet éditorial.

Bien entendu, l’achat et le transport grèvent sérieusement les finances de notre association. Sa restauration va être, elle aussi, coûteuse. La F.A.C.S. et le M.T.V.S. vont donc faire appel à votre générosité pour les financer. Nous en reparlerons.

En attendant, bienvenue au petit dernier de la grande famille des engins préservés par la FACS !

 

Chemin de fer de la baie de Somme : pour une grandiose Fête de la Vapeur ! 

Présentation du CFBS (10 pages)

 

Photos complémentaires dans cet album

Essai d’histoire technologique de la traction à vapeur sur les chemins de fer secondaires et tramways français

4e Partie : Evolution du parc des locomotives à voie métrique

Orbe-Chavornay (Suisse)

Par F. Legrand, N. Legrand 

Première ligne à voie normale électrifiée en Suisse, mise en service en 1894, la ligne Orbe – Chavornay (OC), située dans le canton de Vaud, à une vingtaine de kilomètres de Lausanne, a une petite longueur (proche de 4 km) mais un dynamisme certain. Nous avions déjà évoqué cette ligne dans le numéro 95 de notre revue. Elle dépend aujourd’hui du groupe TRAVYS, né de la fusion des sociétés de chemin de fer Yverdon-Sainte- Croix et Le Pont-Brassus, qu’elle a rejoint en 2007 (TRAVYS : Transports Vallée de Joux, Yverdon-les-Bains, Sainte Croix)....

(5 pages)

Images complétaires dans cet album

Une croisière... quatre tramways !

PAr JC. Vaudois

Au début de cet été, j’ai eu l’occasion de faire une croisière sur le Danube entre Ratisbonne (Allemagne) et Budapest (Hongrie), en passant par Linz et Vienne (Autriche) et Bratislava (Slovaquie). C’est un voyage fort enrichissant, notamment par la découverte de hauts lieux touristiques comme l’Abbaye de Melk. Pendant les escales, j’ai eu la possibilité de découvrir quelques réseaux de tramways. Notre ville de départ, Ratisbonne (ou Regensburg), a eu un petit réseau de tramways jusqu’au 1er août 1964. 

Images complémentaires à l'article dans cet album

Actualité des Chemins de fer touristiques

  • Train de l’Ardèche
  • Association SGVA
  • Bourgogne
  • La Réunion
  • COPEF
  • Nouvelle Calédonie
  • AMITRAM
  • Saint-Quentin 

Actualité des Chemins de fer régionaux

  • Teillé
  • Vitré – Fougères
  • Belfort
  • Rosa Park
  • Ligne des Causses
  • Fécamp - Bréauté - Beuzeville
  • Lignes capillaires
  • Pau – Canfranc
  • Les cars Macron et l’emploi
  • Blanc–Argent
  • Cerdagne
  • Tramway du Mont-Blanc 
  • Grèce
  • Transports Publics du Chablais
  • Ile de Man
  • Suisse

Actualité des Tramways

  • Annemasse
  • Ile-de-France
  • Lille
  • Lyon
  • Montpellier
  • Bordeaux
  • Allemagne
  • Israël
  • Italie
  • Ouganda
  • Pologne
  • Russie
  • Etats-Unis 
Numéro de la revue: 
374