facs

Patrimoine ferroviaire

CFRT N°356: Le Havre, Madagascar, dernières vapeur en Baie de Somme

Nouvelle formule, 40 pages ou plus

2013/2 avril 2013

EDITORIAL

 Par Jean-Paul Lescat

Un devoir de Mémoire.

Lorsqu’en 1957 nos aînés ont créé la FACS, la volonté de défendre et préserver un patrimoine ferroviaire était déjà présente, même si à l’époque la notion de patrimoine n’avait pas la même connotation qu’aujourd’hui. Nos aînés souhaitaient conserver un aspect du chemin de fer qui était en train de disparaître. Ils ont fait des photos pour immortaliser cette époque (hélas bien peu par rapport au déferlement des images numériques d’aujourd’hui) et ont aussi récupéré beaucoup de documents.

Cette volonté de préservation d’un monde ferroviaire en train de disparaître a conduit à l’édition de nombreuses monographies, en particulier dans notre revue, mais aussi à la création de nombreux chemins de fer touristiques (appelés « chemin de fer historiques » dans de nombreux pays et même parfois en France).

Nos aînés ont donc aussi préservé un important patrimoine documentaire, et aujourd’hui se pose particulièrement la question de la conservation de ce patrimoine qui présente une valeur oh combien précieuse, dont ne sont pas forcément conscients les membres de notre entourage, ou alors dans un intérêt bassement mercantile, loin des soucis de préservation !

Nous devons être en capacité de recueillir ce patrimoine et de le préserver pour les générations futures. Nos membres vieillissent et comme la plupart des associations, quel que soit leur but, nous avons du mal à recruter ! Et si nous ne recrutons pas, nous allons disparaître.

Les jeunes d’aujourd’hui sont plus habitués des communautés virtuelles que des associations réelles. Ils y trouvent, sur les sujets qui les intéressent, les mêmes renseignements que nous allions chercher à leur âge dans les associations. Il nous faut donc être présents dans ces communautés virtuelles, pour montrer à nos jeunes qu’ils peuvent faire des choses intéressantes dans le cadre associatif. Nous nous y employons !

Trier, recenser, archiver les documents qui nous sont confiés, cela demande du temps et une certaine méthodologie. Si vous avez un peu de temps à nous consacrer, si vous vous sentez une âme d’archiviste, notre petite équipe de la gare de l’Est serait heureuse de vous accueillir pour renforcer ses effectifs.

Enfin, pour faciliter le dépôt des collections, nous souhaitons transformer la FACS en association reconnue d’utilité publique, ce qui nous permettra d’offrir un cadre légal et structuré à ceux qui souhaitent que leurs documents soient gardés dans un esprit de conservation et non pour en faire un commerce. Nous avons commencé les démarches et bientôt vous serez sollicités pour approuver la modification des statuts nécessaire à cette orientation. La déclaration d’intérêt général par les services fiscaux était une première étapedans ce sens, et vos dons bénéficient désormais d’un reçu fiscal !

Nos aînés ont initié une démarche qu’il nous appartient de poursuivre et de faire en sorte qu’elle soit pérennisée pour les années à venir.

Votre association s’occupe activement

N’oubliez pas de nous faire part de vos réactions éventuelles sur ce nouveau « Chemins de Fer Régionaux et Tramways ». Vos courriers et mails sont toujours lus avec attention.

12/12/2012 à 12h12 : Le Havre accueille son nouveau tramway !

Par Jean-Claude Vaudois

Voilà une ville qui m’a surpris, au bon sens du terme ! Ce nouveau tramway est venu prendre place dans notre longue liste de réseaux de façon discrète ; son inauguration n’a pas donné lieu au moindre commentaire sur nos grandes chaînes (est-ce parce que le maire est UMP ?). Sur place, j’ai découvert une ville bien différente de l’image que l’on pourrait se faire d’une cité très endommagée par la Deuxième Guerre mondiale (150 ha rasés). La reconstruction de la ville s’est faite sous la direction d’Augustin Perret pour offrir aux Havrais une ville aérée, d’un caractère certain, qui lui a permis d’être classée au « Patrimoine de l’Humanité » par l’UNESCO (comme Bordeaux).

(4 pages)

Les dernières années de la traction vapeur sur le réseau S.E. de la Baie de Somme

Après la deuxième guerre mondiale, la S.E. reprit l’exploitation du réseau de la Baie de Somme entièrement en traction vapeur, en raison des nombreuses destructions d’autorails survenues au cours de l’année 1944. Ce n’est qu’à partir de 1952 que les automotrices purent reprendre du service, après leur remise en état, mais uniquement en période de trafic calme, hors saison, à cause de leur faible capacité. En haute saison, les liaisons vers Le Crotoy, St. Valery et Cayeux continuèrent d’être assurées en traction vapeur, avec trois locomotives 031T et quatre 130T, ces circulations étant toutefois appuyées par quatre autorails De Dion NJ de 1936 (les numéros 2, 9, 10 et 11) et l’automotrice De Dion NR numéro M21.

A partir de 1957, vinrent en renfort...

(10 pages)

retour de Madagascar 

En fin d’année 2012 la FACS a organisé un voyage à Madagascar. Ce fut un voyage où les imprévus n’ont pas manqué, mais qui laissera à ses participants un souvenir impérissable, marqué par la beauté des paysages, le dénuement mais aussi la gentillesse des populations rencontrées. Plutôt que de vous faire partager un récit complet de ce voyage, nous avons préféré, après une présentation de la situation actuelle du rail à Madagascar, donner quelques coups de projecteurs sur :

- Les ateliers de Soarano
- Les Michelines
- Le Trans Lémurie Express
- Le voyage de Moramanga à Ambatondrzaka
- L’épopée de Fianarantsoa à Manakara 

Nous ne saurions terminer cette présentation sans vous recommander la vision du DVD que les éditions du Cabri viennent de sortir sur Madagascar.  

Chemins de fer régionaux

Chemins de fer Corse
Chemin de fer de Cerdagne

Etranger:

100 ans de la ligne Sursee - Triengen (Suise)

Tramways

5 inaugurations de tramways en 1 mois

France:

Besançon
Amien et Caen
Rouen
Ile-de-France
Strasbourg
Toulouse
Tours
150 ans du métro de Londre
CEVA
Oran

Chemins de fer touristiques

Train du bas Berryu
MTVS
CFT de la Puyssaye
241P17
Retromobile 2013
Guître
Cahors - Capdenac
Hachimette
2D2 5525 

Numéro de la revue: 
356