facs

Patrimoine ferroviaire

Réouverture d'Oloron-Ste-Marie - Bedous

Le 26 juin 2016 avait lieu la reprise des circulations sur la ligne du Somport entre Oloron-Ste-Marie et Bedous. La ligne a été entièrement reconstruite grâce à la volonté des associations locales et du président du Conseil régional Alain Rousselet.

Notre correspondant Gilbert Lafargues a immortalisé cette journée et celle du 27 juin. Voici son compte-rendu:

Les 26 et 27 juin, je me suis rendu à Oloron Ste-Marie pour assister à la réouverture de la section de ligne Oloron- Bedous (25 km), tronçon du transpyrénéen occidental Pau-Canfranc fermé par étapes entre 1970 et 1985 au sud d'Oloron.
Le dimanche 26, des animations festives étaient organisées pour marquer cette réouverture, notamment sur la place de la gare de Bedous. L'accès aux trains (7 A/R) était gratuit. Ce fut un grand succès populaire, 1 400 billets gratuits ayant été délivrés selon un quotidien local. De fait, les trains, formés d'une doublette d'autorails X73500 en livrée "Aquitaine" dont un baptisé Canfranc (faut-il y voir un présage pour la réouverture totale de la ligne?) ont affiché "complet" avec une affluence digne du RER. J'en ai profité pour faire des photos le long de la ligne que j'ai utilisée le lendemain lundi 27, une fois éteints les lampions de la fête : une quinzaine de voyageurs à l'aller, une vingtaine au retour occupaient les deux autorails. A Bedous, je me suis payé pour 2 fois 2 EUR un aller-retour en car organisé par la région Aquitaine en correspondance, à destination de Canfranc (aller par le col du Somport, retour par le tunnel routier gratuit). A l'aller, j'étais le seul passager, au retour le car transportait une douzaine de voyageurs, principalement des randonneurs.
 
La ligne est à voie unique entièrement reconstruite et exploitée en navette depuis Oloron, seule gare de croisement possible. A Bedous, le terminus est aussi à voie unique avec néanmoins un aiguillage donnant accès à une voie en impasse permettant un éventuel garage de rame. L'exploitation assurée au moyen d'autorails X73500 en solo ou UM2 comporte 6 A/R du lundi au vendredi, 5 les samedis, dimanches et fêtes (horaires TER valables jusqu'au 25 septembre 2016). Les circulations desservent systématiquement les trois haltes intermédiaires (simples points d'arrêt à quai unique non gérés) situées à Bidos (à la sortie sud d'Oloron), Lurbe-St-Christau et Sarrance, jouxtant les anciennes gares pour ces deux dernières. Le trajet complet Oloron-Bedous prend 29 min (vitesse moyenne 51,7 km/h), 1h11 de Pau à Bedous. La vitesse de fond peut aller jusqu'à 80 km/h mais plusieurs sections à vitesse limitée à 30 ou 40 km/h existent à proximité de PN. A Bedous, 5 A/R d'autocars en correspondance étroite avec les trains desservent le haut de la vallée jusqu'à la ville frontière espagnole de Canfranc. Le service est complété par une rotation d'autocar Oloron-Canfranc en début de journée vers Canfranc, en fin de soirée dans l'autre sens.
 
On ne peut que se réjouir, en tant que passionné du train d'une telle réouverture, peu fréquente par les temps qui courrent...
Toutefois, je reste un peu sceptique devant le potentiel de trafic de cette section desservant une vallée peu peuplée. Les quatre communes desservies ont respectivement (source Wikipedia) : 1 213 habitants à Bidos, 213 à Lurbe-St-Christau, 183 à Sarrance et 572 à Bedous. En outre, sauf à Bidos et Bedous, les haltes sont assez éloignées du centre des villages qu'elles desservent. En été, les touristes et randonneurs seront sans doute présents dans les trains irriguant cette belle vallée mais qu'en sera-t-il en dehors de cette période? Reverra-t-on un jour le train monter à Canfranc? Il faudrait 400 millions d'€ selon la presse locale. Le potentiel voyageur semble faible, le trafic fret évoqué comme significatif est-il vraiment viable économiquement quand on pense aux rampes supérieures à 40 p mille pour atteindre le tunnel de faîte qui exigeraient des moyens de traction considérables, alors que le tunnel du Perthus au profil beaucoup plus favorable ne connait qu'un trafic fret insignifiant....

34 photos - Cliquez sur les photos pour les ouvrir en plein écran

  • Oloron Sainte Marie le Bâtiment voyageurs

  • Oloron Sainte Marie l'X73500 pour Bedous est à quai

  • Oloron Sainte Marie croisement de 2 X73500 pour Pau et Bedous

  • Halte de Bidos X73500 pour Bedous

  • Halte de Bidos X73500 pour Bedous

  • Bidos La ligne franchit un rond point avec un double PN

  • Lurbe St Christau l'ancien BV

  • Lurbe St Christau Le train devant l'ancien BV

  • Halte de Lurbe St Christau

  • Halte de Lurbe St Christau

  • X73500 entre Sarrance et Lurbe

  • X73500 entre Sarrance et Lurbe

  • X73500 dans le défilé d'Escot

  • X73500 franchissant le viaduc d'Escot

  • Gare de Sarrance ancien BV

  • Halte de Sarrance

  • Halte de Sarrance

  • Le village de Sarrance et le gave d'Aspe

  • X73500 quittant Sarrance en direction de Bedous

  • Gare de Bedous ancien BV

  • Gare de Bedous Exposition dans le BV avec un beau guichet ancien

  • Stand du CRELOC (association de défense de la ligne) à Bedous

  • Bedous accueil en musique

  • Bedous accueil en musique

  • Arrivée du premier train à Bedous

  • X73500 au terminus de Bedous

  • Bedous face à l'ancien BV

  • X73500 à quai à Bedous

  • Bedous le heurtoir côté Canfranc

  • Bedous Place de l'hôtel de ville

  • Bedous Eglise Saint Michel

  • Bedous Eglise Saint Michel la tribune

  • Bedous Eglise Saint Michel le retable

  • Gare frontalière de Canfranc, objectif à atteindre